mise-a-jour-securite-wordpress-5-2

Mise à jour WordPress 5.2 est disponible

Site Health permet de vérifier l’état de santé du site

WordPress vient de sortir la dernière mise à jour du CMS baptisée Jaco en l’honneur célèbre bassiste Jaco Pastorius. Cette nouvelle version a mis à contribution 327 développeurs volontaires avec pour objectif de résoudre certains problèmes de configuration et quelques erreurs. WordPress 5.2 met donc l’accent sur la sécurité.

La fonctionnalité Site Health, déjà présente dans la version 5.1, a été améliorée et aide les utilisateurs à résoudre les problèmes de configuration les plus courants. En cas de souci sur le site, elle peut donc conseiller aux utilisateurs de supprimer un thème ou une extension. Elle peut aussi indiquer de mettre à jour le PHP ou de migrer son site en HTTPS.

Autre nouveauté intéressante : Site Health peut mettre un site en mode récupération et ainsi désactiver temporairement les extensions et thèmes provoquant des erreurs. Enfin, les développeurs disposent d’un espace pour renseigner les informations de débogage et les faire remonter aux responsables de la maintenance.

De manière globale, Site Health permet d’analyser le site, de faire ressortir les problèmes critiques et les améliorations recommandées et propose des explications textuelles pour mettre en place ses recommandations.

image

Une protection contre les erreurs PHP

L’autre principale nouveauté de WordPress 5.2 est la protection contre les erreurs PHP avec la possibilité de « corriger ou gérer sans risque les erreurs fatales sans vous demander de temps de développement ». Ainsi, un utilisateur peu expérimenté sera désormais capable de résoudre des problèmes pouvant gêner l’utilisation de son site.

Parmi les autres nouveautés, on retrouve de nouvelles icônes dans le tableau de bord et une signature des packages de mise à jour pour vérifier l’authenticité du package avant de l’appliquer à un site et faciliter la prévention des attaques par chaîne d’approvisionnement sur tous les sites WordPress.

Vous pouvez télécharger la dernière version de WordPress sur le site officiel ou bien évidemment passer par le back-office de votre site pour mettre à jour WordPress.